Le Château de Beaurepaire

Construit en 1853, il servit de résidence durant la première guerre mondiale au Maréchal Douglas HAIG qui avait établi son quartier général à Montreuil sur Mer. Sa statue commémorative, érigée en 1931, se trouve sur la place de Montreuil.

La Princesse Mary de Teck est née en 1867 et décède en 1953. Descendante de la Dynastie des Windsor, elle épouse le roi Georges V en 1898. La reine découvrit Beaumerie-Saint-Martin en séjournant à plusieurs reprises au château de Beaurepaire de 1916 à Novembre 1918.

Au cours de la première guerre mondiale, d’autres invités célèbres ont séjourné à Beaurepaire : des personnalités politiques, civiles, militaires. Ils s’appellent Raymond Poincaré, Président de la République, le Roi Georges V, Pétain, Clémenceau, Joffre, Foch, Churchill, Lord George, Le Rajah de Ratlām, Maginot et bien d’autres.

Rappelons que Maginot fut le concepteur de la ligne de défense sur les frontières de L’Est. Tout le monde connaît aujourd’hui la fameuse ligne Maginot. Au cours de la 2éme guerre mondiale. Dans la nuit du 24 au 25 juin 1944, à 00 h 30, un bombardier anglais du type Lancaster a été attaqué par un chasseur allemand au sud d’Etaples.

Il est touché et passe en feu au dessus de Marles-sur-Canche avant de finir sa chute dans les champs de Beaumerie-Saint-Martin entre le village et le Hameau de Saint Nicolas.

Prés du château de Beaurepaire, en bordure de la RD 138, il existe un vestige de l’occupation allemande (1940-1944). C’est un petit blockhaus destiné à la surveillance d’un terrain d’atterrissage à proximité.

Le manoir D’ARSENVILLE

Pavillon de 1631, il est composé d’un corps de logis rectangulaire qui est du XVIIIème siècle et d’une tour barlongue dont la toiture en pavillon est agrémentée d’un œil-de-bœuf et d’un épi de faitage.

 

Les fermes

Il existe différentes fermes sur la commune :

  • La ferme de Saint Nicolas des Champs. (1645).
  • La ferme de Beaurepaire avec son pigeonnier. (1620).
  • La ferme de Saint Martin D’ESQUINCOURT. (1620).
  • La ferme LOVERGNE. (1724).
  • La ferme SPY.
  • La ferme LEVIEL.
  • La ferme SALLE.

L’église

L’ancienne église de Beaumerie, dédiée à Saint Walloy (le saint Guénolé des Bretons), située au centre du cimetière, possédait un chœur datant de 1630.

Elle a été reconstruite en brique en 1862 dans un style gothique du XIIIème siècle par l’architecte Clovis Normand.

Elle abrite une cloche de 1771 provenant de l’ancienne église, la cloche pèse 260 KG et mesure 76 centimètre de diamètre à la base.

Les trois verrières du chœur ont été posées en 1969 et représentent Saint Guénolé guérissant un aveugle, Saint Martin donnant la moitié de son manteau à un pauvre, Saint Nicolas ressuscitant 3 enfants.

Un vitrail rosace est au dessus de l’entré du portail, ainsi que d’autres vitraux provenant d’autres dons éclairent également l’église.

Le monument aux morts

Localisation : en face de l’église.

Conflits commémorés : 1914-1918 / 1939-1945. Date d’inauguration : mars 1923.

 

La grotte

Dédiée à la vierge Marie. Elle est édifiée par un particulier avec l’accord du conseil municipal de l’époque.

Créé et référencé par GUIDDEUR - SOWINK LILLE